couverture
Premier livre jeunesse de Camilla Läckberg, Super-Charlie est le début d'une belle série à venir...
 
 

Super-Charlie est le premier livre jeunesse de Camilla Läckberg. Ce nom vous dit sûrement quelque chose. Et pour cause, Camilla Läckberg est une auteur suédoise de romans policiers publiés aux éditions Acte Sud (Cyanure, L'enfant allemand, Le prédicateur, etc.). L'album a été traduit du suédois par la fidèle Lena Grumbach et il a paru aux éditions Actes Sud junior. Les illustrations sont de Millis Sarri. Le résultat est bluffant.

 

Une histoire originale

Dans une famille ordinaire naît un bébé prénommé Charlie. Le nourrisson reçoit de la poudre d'étoile par la fenêtre laissée ouverte, à la maternité. Il se retrouve ainsi doté de pouvoirs surnaturels et décide de venger son grand frère, malmené à l'école par un certain Linus.

L'auteur Camilla Läckberg s'est inspirée de sa propre famille pour écrire ce livre. Après la naissance de son petit dernier nommé Charlie, l'écrivain a inventé une histoire le mettant en scène pour ses deux aînés. Le bébé était alors Super-Charlie et il possédait des pouvoirs extraordinaires. Devant l'engouement des enfants pour cette invention, Camilla Läckberg a choisi d'en faire un livre. Et le résultat est payant puisque l'album s'avère une réussite. D'ailleurs, il s'est vendu à 40000 exemplaires en Suède.

 

Beauté du texte, beauté des images

Je ne sais pas par quoi commencer tellement le livre possède de qualités. Nous pouvons peut-être nous intéresser d'abord à l'histoire en elle-même. Elle soulève deux thèmes très importants : l'arrivée d'un bébé dans une famille et le harcèlement à l'école. En effet, Willy, le grand frère de Charlie, est victime d'un camarade de classe qui ne cesse de se moquer de lui. C'est le bébé qui va donner une bonne leçon à l'indélicat. La manière dont le problème est traité s'avère amusante. En effet, il est histoire de couche et de caca. Les jeunes lecteurs ne manqueront pas de pouffer !

Le texte, plutôt accessible, ne manque pas de poésie ni d'humour. Le bébé se voit doté de pouvoirs surnaturels après avoir reçu de la poudre d'étoile. Et certains dialogues sont très amusants. Sa mamie, qui vit avec la famille, s'occupe de Charlie la journée et lui parle comme à un bébé (ex. : "Mamie va plucher une popomme pour son petit lapinou"). Bien sûr, la gentille mamie ne sait pas encore que son petit-fils parle comme un grand. Dès qu'elle se rend compte de la précocité de Charlie, elle lui confectionne une cape rouge de super héros. Cet épisode est sympathique et fait référence au héros Marvel.

La qualité du texte va de pair avec celle des illustrations. Beaucoup de doubles pages qui viennent agrémenter une histoire assez longue. Le graphisme est d'un esthétisme bluffant comme le prouve la première page. La chambre entière est plongé dans le noir, à l'exception du berceau de l'enfant. Il y a également beaucoup d'humour de situation et dans les détails.

 

double page
première double pageLes images s'illustrent à la fois pour leur esthétisme, le sens du détail et la touche d'humour

 

Perso

Je suis tombée totalement sous le charme de cet album. Je connaissais déjà Camilla Läckberg pour avoir lu ses romans policiers. Je peux maintenant affirmer qu'elle a beaucoup de talent pour raconter des histoires aux enfants. Les quarante pages que composent ce livre sont très réussies. Les illustrations sont magnifiques et apportent beaucoup à l'album.

Le seul reproche, c'est une rupture dans le texte qui intervient en page 28. Alors que Charlie est avec mamie, à la page suivante, il se retrouve sous la surveillance de papy. Le lecteur a l'impression d'avoir loupé un épisode.

Enfin, la dernière page est particulièrement judicieuse car elle permet d'ouvrir le dialogue avec son propre enfant.

dernière page
La lecture de cet album est l'occasion de faire réagir son enfant sur des problèmes qu'il peut rencontrer
 
 

Je vais vite essayer de me procurer le nouveau livre paru en octobre 2013 et intitulé Super-Charlie et le drôle de doudou.

L'éditeur destine l'album aux enfants dès 5 ans. A mes yeux, les jeunes lecteurs à partir de 6/7 ans seront plus à même d'apprécier l'histoire.

 

Super-Charlie, Camilla Läckberg (texte), Lena Grumbach (traduction) et Millis Sarri (illustrations), Actes Sud junior, 2012, 13 euros 80.

 ISBN : 9782330005412